Retour à la page d'accueil de ITCA

Notre réglement d'ordre intérieur

Le R.O.I. de la Communauté Française (voir journal de classe) est d’application dans notre école.

Généralités

Les lois belges sont d’application dans notre établissement. Donc, tout fait de violence, toute détention d’armes, d’alcool ou de drogue seront sévèrement punis (éventuellement jusqu’à l’exclusion définitive de l’établissement).

Dans tous leurs rapports avec les membres du personnel, ainsi qu’avec leurs condisciples, les élèves se montreront polis et respectueux. Toute grossièreté et toute violence sont donc à bannir, que ce soit en paroles,  en gestes ou en attitudes.

Aucun signe distinctif de parti politique ou religieux ne sera arboré dans l’enceinte du campus.

Les élèves porteront en toutes circonstances une tenue propre et décente(pas de short, pas de bermuda, pas de tee-shirt sans manches et laissant apparaître le ventre, pas de décolleté profond …). Les couvre-chefs (autres que la charlotte réglementaire) ne pourront être portés qu’en dehors de l’établissement.

Dans l’enceinte de l’école, l’élève sera en permanence en possession de son journal de classe. Ce document sera en ordre, complet et soigné dans tous les cours. Ce document sera signé par les parents chaque semaine.

Dans tous les cours, l’élève est tenu de se munir du matériel nécessaire à savoir : feuilles blanches ou carnet, stylo, documents pédagogiques et matériel divers relatifs aux cours.

Les élèves en étude (régulière ou consécutive à l’absence d’un professeur ou consécutive à l’exclusion provisoire d’un cours ou l’arrivée tardive en TP) doivent se trouver à la salle d’étude.

Les élèves en étude pourraient être amenés à réaliser des travaux donnés par certains professeurs.

Aux changements de cours, l’élève se rendra directement et sans traîner dans la classe suivante, par le chemin le plus direct, sans passer par le préau.

L’élève est autorisé à manger et à boire uniquement aux moments de pause et dans la cour de récréation. Les repas se prennent uniquement au restaurant et sous surveillance.

Le GSM est présent à l’école mais doit être obligatoirement éteint. Il est sous l’entière responsabilité de son propriétaire. En cas de non-respect, il sera confisqué selon les modalités prévues.

Les objets étrangers aux cours (walkman, MP3, pointeur laser, PSP…) ne seront pas utilisés sur le campus sous peine de confiscation de l’objet (jusqu’à la fin de l’année scolaire). Ces différents objets sont sous l’entière responsabilité de leur propriétaire. En cas de vol, l’école se décharge de toute responsabilité. L’élève est responsable de ses affaires et de ses effets de TPM.

Dans l’enceinte du campus, il est interdit de cracher et de fumer.

Tolérance zéro pour les substances illicites et tout acte de violence verbale et physique.

Si les préludes amoureux sont un comportement normal durant l’adolescence, ils sont interdits dans l’enceinte de l’école et sur le campus.

La fréquentation des débits de boissons, snack, friterie n’aura pas lieu pendant les heures scolaires.

SANCTIONS

Article 40

 Un élève régulièrement inscrit ne peut être exclu définitivement que si les faits dont il s’est rendu coupable portent atteinte à l’intégrité physique, psychologique ou morale d’un membre du personnel ou d’un  élève, compromettent l’organisation ou la bonne marche de l’établissement ou lui font subir un préjudice matériel ou moral grave.

Article 41

Sont notamment considérés comme faits portant atteinte à l’intégrité physique, psychologique ou morale d’un membre du personnel ou d’un élève ou compromettant l’organisation ou la bonne marche d’un établissement scolaire et pouvant justifier l’exclusion définitive :

1° tout coup et blessure porté sciemment par un élève à un autre élève ou à un membre du personnel, dans l’enceinte de l’établissement ou hors de celle-ci, ayant entraîné une incapacité même limitée dans le temps de travail ou de suivre les cours ;

2° tout coup et blessure porté sciemment par un élève à un délégué du pouvoir organisateur, à un membre des services d’inspection ou de vérification, à un délégué de la Communauté française, dans l’enceinte de l’établissement ou hors de celle-ci, ayant entrainé une incapacité de travail même limitée dans le temps ;

3° tout coup et blessure porté sciemment par un élève à une personne autorisée à pénétrer au sein de l’établissement lorsqu’ils sont portés  dans l’enceinte de l’établissement, ayant entrainé une incapacité de travail même limitée dans le temps ; 

4° l’introduction ou la détention par un élève au sein d’un établissement scolaire ou dans le voisinage immédiat de cet établissement de quelque arme que ce soit visée, sous quelque catégorie que ce soit, à l’article 3 de la loi du 3janvier 1933 relative à la fabrication, au commerce et au part des armes et au commerce de munitions ;

5° toute manipulation hors de son usage didactique d’un instrument utilisé dans le cadre de certains cours ou activités pédagogiques lorsque cet instrument peut causer des blessures ;

6° l’introduction ou la détention, sans raison légitime, par un élève au sein de  l’établissement scolaire ou dans le voisinage immédiat de cet établissement de tout instrument, outil, objet tranchant, contondant ou blessant ;

7° l’introduction ou la détention par un élève au sein de l’établissement ou dans le voisinage immédiat de cet établissement  de substances inflammables sauf dans les cas où celles-ci sont nécessaires aux activités pédagogiques et utilisées exclusivement dans le cadre de celles-ci ;

8° l’introduction ou la détention par un élève au sein d’un établissement ou dans le voisinage immédiat de cet établissement de substances visées par l’article 1er de la loi du 24 février 1921 concernant le trafic des substances vénéneuses, soporifiques, stupéfiantes, désinfectantes ou antiseptiques, en violation des règles fixées pour l’usage, le commerce et le stockage de ces substances ;

9° le fait d’extorquer, à l’aide de violences ou de menaces, des fonds, valeurs, objets, promesses d’un autre élève ou un membre du personnel dans l’enceinte de l’établissement ou hors de celle-ci ;

10° le fait d’exercer sciemment et de manière répétée sur un autre élève ou un membre du personnel une pression psychologique insupportable, par insultes, injures, calomnies ou diffamation.

Lorsqu’il peut être apporté la preuve qu’une personne étrangère à l’établissement a commis un des faits graves visés à l’article 41, sur l’instigation ou avec la complicité d’un élève de l’établissement, ce dernier est considéré comme ayant commis un fait portant atteinte à l’intégrité physique, psychologique ou morale d’un membre du personnel ou d’un élève ou compromettant l’organisation ou la bonne marche d’un établissement scolaire et pouvant justifier l’exclusion définitive.

En cas de non-respect des consignes, les sanctions données seront graduées (avertissement, travail supplémentaire, retenue, exclusion des cours avec présence à l’étude, exclusion des cours avec nettoyage en TP).

Le cas échéant, l’élève puni pourra être amené à réaliser des travaux d’intérêt général (brossage du préau, nettoyage des abords…). Un relevé des sanctions apparaîtra dans le journal de classe en parallèle d’une procédure de cotation de ces sanctions et d’un courrier envoyé aux parents.

Fait

Sanction

Arrivée tardive

Passer obligatoirement   par le bureau des éducateurs

Chaque retard   doit être justifié de la même manière qu’une absence

3 retards   injustifiés donnent lieu à une heure deretenue

Si le   retard dépasse 15 minutes, l’élève sera envoyé à l’étude avec un travail   côté.

Utilisation du gsm

1ère   fois : appareil confisqué pour le cours

2ème   fois : appareil confisqué pour la journée à récupérer  auprès de la direction

Pas de JDC, de cours

1ère   fois : copier le ROI (+ présenter le journal de classe en ordre).Si cela   n’est pas fait : 1h de retenue

2ème   fois : 1 h de retenue

Après 3   oublis, 2 h de retenue

Pas de tenue de TPM ou tenue non   conforme

Exclusion   du cours avec présence obligatoire à l’étudeavec un travail côté et zéro pour   le cours du jour

Si cela se   répète, 2 h de retenue

Nourriture, boisson

1ère   fois : note au journal de classe

2ème   fois : 1 h de retenue

3ème   fois : 2 h de retenue

Préparation ou devoir non fait

Zéro pour   ce travail

Tout autre manquement sera apprécié   par la direction et sanctionné en conséquence. 

Les sanctions seront graduelles

SORTIES AUTORISEES

Toute sortie anticipée, ponctuelle ou permanente, ne peut se faire qu’avec l’accord de la direction et des parents. Elle doit être renseignée au journal de classe par l’éducateur et signée par les parents.

HORAIRE DES HEURES DE COURS

1ère heure

8h30 – 9h20

2ème heure

9h20 – 10h10

Récréation

10h10 –   10h20

3ème heure

10h20 – 11h10

4ème heure

11h10 – 12h00

5ème   heure

Temps de   midi

6ème heure

12h45 – 13h30

7ème heure

13h30 – 14h15

Récréation

14h15 – 14h25

8ème heure

14h25 – 15h10

9ème heure

15h10 – 16h00

PAUSE DE MIDI

Sont autorisés à quitter l’enceinte de l’école pendant le temps de midi :
- Les élèves externes et majeurs à partir de la 5ème année : à condition d’avoir fait remplir le talon ci-joint par les parents.
- Les élèves externes habitant Suarlée : à condition d’avoir une demande des parents avalisée par la Direction et notée au journal de classe.

Les élèves internes ainsi que les mineurs et les majeurs non-autorisés à sortir sont dans l’obligation de prendre leur repas au restaurant scolaire sous la surveillance des éducateurs (repas complets, dagoberts, tartines).

Toute absence sera considérée comme injustifiée et, le cas échéant, sanctionnée.

La direction se réserve le droit de suspendre l’autorisation de sortie pendant midi aux élèves majeurs en cas de non respect du règlement d’ordre intérieur.

 

ABSENCES

• Toute absence d’un élève doit être signalée à l’école, dès le matin, par les parents et justifiée par un mot ou un certificat médical, remis le jour de la rentrée de l’élève au cours ou le quatrième jour de l’absence si celle-ci est de longue durée.

• Aucun justificatif ne sera pris en considération si le délai est non respecté • Toute absence non justifiée par certificat médical n’est pas acceptée sauf cas exceptionnel laissé à l’appréciation de la direction(maximum 5 justificatifs officiels reçus en début d’année scolaire).

• Toute absence doit être justifiée par un justificatif officiel (certificat médical, attestation officielle, …)

• Toute absence doit être justifiée dans les 3 jours maximum après le début de celle-ci sous peine de rester injustifiée

• Chaque élève a droit à 5 billets d’excuse officiels pour ses absences. Ceux-ci couvriront une demi-journée d’absence pour motif exceptionnel et aucun billet supplémentaire ne sera accepté durant l’année.

• Une heure d’absence à un cours est considérée comme demi-jour d’absence

• Tout retard doit être justifié de la même façon qu’une absence(le passage auprès d’une éducatrice pour signaler le retard n’est pas considéré comme justificatif)

PARKING

Les élèves possédant un véhicule doivent obligatoirement disposer d’une autorisation de parking à apposer sur le pare-brise. Ils stationneront à l’endroit qui leur est réservé sur le site de l’internat ; le nouveau parking devant les ateliers est uniquement réservé aux professeurs et aux visiteurs.

Les élèves devront rejoindre le bloc scolaire en empruntant uniquement le piétonnier.

Les élèves éviteront tout signe extérieur de vitesse et de bruit (crissement des pneus, vitesse excessive, sonorisation…).
Pendant les périodes de pause (étude, récréation, dîner), les élèves se trouveront aux endroits prévus à cet effet et, en aucun cas, ne se trouveront dans leur voiture.

Aucun rassemblement n’est autorisé sur le parking.

Tout manquement constaté sera sanctionné par une interdiction d’accès au parking et à l’ensemble du domaine.

 

ATELIERS

Les normes HACCP sont applicables dans tout l’établissement, veuillez respecter ce qui suit.

• L’élève est tenu de porter la tenue réglementaire complète aux cours de TPM. Concernant tous les élèves, cette tenue est : la charlotte, la veste blanche munie de l’écusson de l’établissement et brodée au nom de l’élève, la serpillière, le pantalon pied-de-poule ainsi que les bottes ou chaussures de sécurité.

• Pour les élèves de la 7e année, cette tenue se compose d’une veste William, d’un pantalon Marcus, d’un tablier Hermes, d’une toque, d’un tablier grand chef à bavette et des chaussures de cuisine.

• En cas d’oubli de la tenue de travail, l’élève se présentera à son professeur qui le sanctionnera d’une cote nulle pour le cours du jour puis l’enverra à l’étude avec un travail coté après passage à la direction. Si la tenue est oubliée trois fois, l’élève sera sanctionné par un zéro à la cote du bulletin en TPM.

• Les vêtements de travail seront dans un état de propreté convenu.

• Au début et à la fin de chaque cours pratique, les élèves sont tenus de rejoindre les vestiaires dans le calme en compagnie de leurs professeurs.

• Au vestiaire, l’élève est tenu de pendre correctement sa tenue de travail sur  un cintre nominatif et de ranger celui-ci dans la cage réservée à la classe. Les chaussures ou les bottes seront rangées sur le pose-chaussures.

• La tenue de travail doit être portée uniquement dans les locaux appropriés.

• L’élève est autorisé à se changer uniquement dans le vestiaire et sous la surveillance d’un professeur ou d’un(e) éducateur(trice).

• Les élèves veilleront à ne pas laisser des objets de valeur dans le vestiaire (GSM, portefeuille…). En cas de disparition ou de vol, l’élève est tenu pour seul responsable.

• Le port de bijoux comme des boucles d’oreilles, bracelets, piercings en tout genre, bagues… ainsi que le vernis à ongles sont formellement interdits.

• Les élèves veilleront à porter leur charlotte ou toque correctement, à savoir laisser dépasser le moins possible de cheveux.

• L’élève est tenu de respecter scrupuleusement l’horaire des heures de cours. Les élèves doivent rejoindre directement le vestiaire dès le coup de sonnette et ce, à chaque début de cours pratique ou après une récréation. En cas de retard, le journal de classe devra être signé par une personne responsable et l’élève intégrera le cours à l’heure suivante.

• Les élèves quitteront les ateliers uniquement avec l’accord de leur professeur.

• L’accès aux ateliers est autorisé uniquement aux personnes en tenue ad-hoc (sauf dérogation exceptionnelle du chef d’atelier).

• Seule la dégustation avec le professeur est autorisée.

• Il est interdit :

- de jouer ou de se promener dans les ateliers et les couloirs ;

- d’altérer ou de gaspiller volontairement les matières premières ;

- de jouer avec le matériel ou de dégrader.

Le non-respect de l’une ou l’autre de ces consignes sera automatiquement sanctionné soit par un travail, soit par le retrait de points dans le domaine de l’attitude face au travail, soit par un ou plusieurs jours de renvoi en fonction de la gravité des faits ou de récidive.

Le renvoi définitif pourrait être envisagé sur avis « favorable » du Conseil de discipline.

 

STAGES

L’organisation des stages pour le 3e degré dans l’enseignement secondaire se fait selon la circulaire n° 5038 du 22.10.2014.

En fonction du degré d’implication et d’autonomie du stagiaire dans l’activité de production, les stages sont définis selon 3 types :

En 5e année (stage de type 1), les stages font partie de la mise en projet de l’élève et s’inscrivent dans un processus large d’orientation. Ils ont pour objectif de permettre à l’élève de :

• Découvrir le métier afin de préciser son projet de formation

• S’initier à des activités professionnelles

• Cibler ses intérêts

Ils peuvent consister notamment en :

• La participation à des essais et des démonstrations

• L’assistance à des activités de production

• La rencontre avec des membres du milieu professionnel Les élèves en stages d’observation et d’initiation ne prennent pas part au travail dans le milieu professionnel. Ils sont pris en charge globalement par le milieu professionnel et disposent d’un faible degré d’autonomie.

En 6e année (stage de type 2), les stages ont pour objectif de permettre à l’élève de :

• Découvrir le monde professionnel

• Approfondir son projet de formation

• Confirmer son choix professionnel

• Mettre en œuvre les compétences qu’il a acquises à l’école en participant au processus de production

Le travail visé au point 4 consiste en l’exécution de tâches de plus en plus complexes en fonction du programme d’études. Il s’effectue sous guidance rapprochée du milieu professionnel ; l’élève dispose d’une autonomie modérée.

En 7e année (stage de type 3), les stages sont dit de « pratique en responsabilité ».

Ils ont pour objectif de permettre à l’élève d’acquérir et de perfectionner la maîtrise du métier complémentairement aux savoirs, compétences et aptitudes professionnels enseignés à l’école.

A cette fin, les élèves sont appelés à exécuter, en autonomie, des tâches de plus en plus complexes en fonction du programme d’études, sous la supervision du milieu professionnel.